Download E-books L'Anthropologie face aux problèmes du monde moderne PDF

By Claude Lévi-Strauss

Si les lecteurs de Claude Lévi-Strauss retrouvent ici les questions qui sous-tendent ses travaux, les nouvelles générations pourront y découvrir une imaginative and prescient d’avenir proposée par le célèbre anthropologue.Dans ces trois conférences, Claude Lévi-Strauss livre ses inquiétudes kinfolk aux problèmes cruciaux d’un monde sur le element d’entrer dans le XXIe siècle, sur les affinités entre les diverses formes d’« explosions idéologiques » et le devenir des intégrismes. Professeur au Collège de France, Claude Lévi-Strauss est né à Bruxelles le 28 novembre 1908 et mort à Paris le 30 octobre 2009.

Show description

Read Online or Download L'Anthropologie face aux problèmes du monde moderne PDF

Best Anthropology books

Tristes Tropiques

"A magical masterpiece. "—Robert Ardrey. A chronicle of the author's look for a civilization "reduced to its most simple expression. "

The Meme Machine (Popular Science)

What's a meme? First coined by way of Richard Dawkins within the egocentric Gene, a meme is any notion, habit, or ability that may be transferred from one individual to a different via imitation: tales, models, innovations, recipes, songs, methods of plowing a box or throwing a baseball or creating a sculpture. The meme can also be the most important--and controversial--concepts to emerge because the beginning of the Species seemed approximately a hundred and fifty years in the past.

The Piltdown Forgery

For many years the is still of fossils present in Piltdown, England have been believed to come back from a "missing link," a creature with a human skull and an ape's jaw. Dr. Weiner exhibits how he stumbled on the reality approximately those continues to be, and went directly to divulge one of many world's maximum medical frauds.

Extra info for L'Anthropologie face aux problèmes du monde moderne

Show sample text content

Toutes ces formules offrent autant d’images métaphoriques anticipées des strategies modernes. Nous constatons ainsi que le conflit qui nous embarrasse tellement entre l. a. procréation biologique et los angeles paternité sociale n’existe pas dans les sociétés qu’étudient les anthropologues. Elles donnent sans hésiter los angeles primauté au social, sans que les deux facets se heurtent dans l’idéologie du groupe ou dans l’esprit des individus. Si je me suis appesanti sur ces problèmes, c’est qu’ils montrent très bien, me semble-t-il, quel style de contribution los angeles société contemporaine peut espérer des recherches anthropologiques. L’anthropologue ne suggest pas à ses contemporains d’adopter les idées et les coutumes de telle ou telle inhabitants exotique. Notre contribution est beaucoup plus modeste, et elle s’exerce dans deux instructions. D’abord, l’anthropologie révèle que ce que nous considérons comme � naturel », fondé sur l’ordre des choses, se réduit à des contraintes et à des habitudes mentales propres à notre tradition. Elle nous aide donc à nous débarrasser de nos œillères, à comprendre remark et pourquoi d’autres sociétés peuvent tenir pour simples et allant de soi des usages qui, à nous, paraissent inconcevables ou même scandaleux. En moment lieu, les faits que nous recueillons représentent une expérience humaine très vaste puisqu’ils proviennent de milliers de sociétés qui se sont succédé au cours des siècles, parfois de millénaires, et qui se répartissent sur toute l’étendue de los angeles terre habitée. Nous aidons ainsi à dégager ce qu’on peut considérer comme des � universaux » de los angeles nature humaine, et nous pouvons suggérer dans quels cadres se développeront des évolutions encore incertaines, mais qu’on aurait tort de dénoncer par avance comme des déviations ou des perversions. Le grand débat qui se déroule actuellement au sujet de los angeles procréation assistée est de savoir s’il convient de légiférer, sur quoi, et dans quel sens. Dans les commissions et autres organismes institués par les pouvoirs publics de plusieurs can pay siègent des représentants de l’opinion publique, des juristes, des médecins, des sociologues, parfois des anthropologues. Il est frappant que ceux-ci agissent partout dans le même sens : contre une trop grande hâte à légiférer, à permettre ceci et à interdire cela. Aux juristes et aux moralistes trop impatients, les anthropologues prodiguent des conseils de libéralisme et de prudence. Ils font valoir que même les pratiques et les aspirations qui choquent le plus l’opinion – procréation assistée mise au provider de femmes vierges, célibataires, veuves, ou au carrier de homosexuels – ont leur équivalent dans d’autres sociétés qui ne s’en portent pas plus mal. Ils souhaitent donc qu’on laisse faire, et qu’on s’en remette à l. a. logique interne de chaque société pour créer dans son sein, ou pour en éliminer, les constructions familiales et sociales qui se révéleront viables et celles qui engendreront des contradictions dont l’usage seul peut démontrer qu’elles sont insurmontables.

Rated 4.71 of 5 – based on 20 votes